Home

La place des objets connectés dans le monde des assurances selon Millennium Insurance

Les objets connectés dans le monde de l'assurance

Ce n'est pas encore une révolution actuelle mais c'est un écosystème qui va se mettre en place progressivement. Pour rappel un objet connecté c'est un appareil que vous avez sur vous en permanence. Comme l'indique Millennium Insurance cet objet connecté permet d'établir un lien direct entre l'assureur et son client. C'est déjà une première révolution : la possibilité d'intervenir en temps réel auprès du client pour lui donner des conseils, pour l'orienter et l'accompagner.

La transmission des données pour Millennium Insurance

Il faut aussi prendre en compte que les objets connectés permettent la transmission de données. Les assureurs vont pouvoir avoir en permanence des informations qui vont leur permettre de comprendre les besoins de leur client et donc de les accompagner au mieux des besoins.

Il est vrai qu'aujourd'hui, assez peu de gens ont des objets connectés. Mais selon Millennium Insurance, toutes les générations sont intéressées par les objets connectés. On voit bien que la révolution est en marche. De manière générale, les assureurs doivent changer leur approche du risque et leurs modes de fonctionnement vis-à-vis des clients.

Multimédia et objets connectés remboursés ?

En janvier 2015, le livre blanc du Conseil National de l'Ordre des Médecins posa un certain nombre de recommandations pour que les objets connectés soient fiables d'un point de vue clinique et pour que les consommateurs aient confiance dans l'utilisation de ces objets. Lorsque les objets connectés détectent chez un utilisateur des signaux cliniques, ils peuvent faire des recommandations et à ce moment-là ces objets deviennent de véritables dispositifs médicaux.

Cependant faut-il rembourser ces objets connectés ? Selon Millennium Insurance, il n'est pas certain que la Sécurité Sociale soit adaptée pour le faire car elle n'est pas assez agile et elle n'a pas la ressource médicale. Quant aux mutuelles santé, elles sont capables de le faire puisqu'elles ont les moyens humains, les plateaux médicaux et elles ont la légitimé de le faire car elles sont détenues par les clients eux-mêmes.