Jacques Sun présente 10 conseils pour faire de la photographie sportive

Jacques Sun: 10 conseils pour faire de la photographie sportive

Saisir l'action d'un événement sportif passionnant, qu'il s'agisse de football, de rugby, de football, de tennis ou de tout autre sport, est un sentiment merveilleux pour tous les participants. Jacques Sun vous donne dix meilleurs conseils sur la photographie sportive pour les débutants, en espérant que vous améliorerez considérablement vos photos de sport !

1. Ayez un objectif ou un zoom d'une portée d'au moins 200 mm.

Une distance focale supérieure à 200 mm est évidemment bien meilleure car elle vous permettra d'être au plus près de l'action et sans pouvoir zoomer, vous ne pourrez isoler aucun de vos sujets. Deux objectifs de débutant courants sont le Nikkor AF-S DX 18-300mm f/3.5-5.6G ED VR ou le Canon EF 100-300mm f/4.5-5.6 USM.

2. N'utilisez PAS le mode automatique complet.

Jacques Sun explique que c'est une erreur courante des photographes amateurs. Ils règlent généralement leur appareil photo en mode automatique complet ou dans un pré-mode intitulé "sports" ou "action". Bien que ces modes puissent parfois fonctionner correctement, pour vraiment passer au niveau supérieur, vous devez utiliser un mode semi-manuel.

3. Utilisez une vitesse d'obturation rapide.

En photographie sportive, vous voulez vous assurer que la vitesse d'obturation de votre appareil est suffisamment rapide pour capturer les corps en mouvement rapide des athlètes. Une vitesse d'obturation d'au moins 1/500e de seconde est nécessaire pour figer le mouvement. Essayez de ne pas descendre en dessous de 1/500e de seconde.

4. Utilisez le mode priorité à l'ouverture.

Les modes d'un reflex numérique typique sont les suivants : automatique, automatique par programme, priorité à l'obturation, priorité à l'ouverture et manuel. Affichée par la lettre A sur un appareil Nikon et AV sur un Canon, l'ouverture est notre numéro f/stop, qui détermine la quantité de lumière qui est prise dans le capteur de l'appareil. Si vous n'utilisez pas un appareil photo reflex numérique, vous n'avez pas besoin de vous soucier du réglage d'une ouverture, mais plutôt d'une vitesse d'obturation, ce que nous allons bientôt aborder.

5. Surveillez votre ISO.

La vitesse d'obturation, comme vous pouvez le constater, est très importante. Pour déterminer l'exposition correcte, nous utilisons 3 composantes, qui sont l'ouverture, la vitesse d'obturation et la sensibilité ISO. Lorsque vous prenez des photos en mode semi-manuel, comme la priorité à l'ouverture ou à la vitesse d'obturation, nous devons régler nous-mêmes la sensibilité ISO en tenant compte du lieu, de l'heure et des conditions de l'événement que vous photographiez. Pour un match de football en plein soleil, par exemple, un ISO bas de 400 sera parfait car il y a beaucoup de lumière disponible pour l'appareil photo.

6. Utilisez le mode priorité à l'obturation si la priorité à l'ouverture n'est pas disponible.

Ce réglage est préférable pour le photographe professionnel non-SLR qui n'ont qu'un appareil photo qui permet de régler la vitesse d'obturation. Comme beaucoup de personnes qui lisent ce document ne possèdent pas de reflex, il est important de se rappeler que vous pouvez toujours prendre de superbes photos. La plupart des appareils photo comprenant des fonctions de pointage et de prise de vue permettent à l'utilisateur de régler la vitesse d'obturation. Au lieu de dire à l'appareil photo combien de lumière laisser entrer, comme nous l'avons fait avec la priorité à l'ouverture, l'utilisation du mode priorité à l'obturation nous permet de dire directement à l'appareil photo quelle vitesse nous souhaitons que l'obturateur soit.

7. Jacques Sun utilise un mode de mise au point automatique rapide et de rafale.

Pour que l'appareil photo suive les mouvements rapides, nous voulons le régler pour qu'il fasse continuellement la mise au point sur notre ou nos sujets plutôt que de se verrouiller sur un point. En outre, nous devons également régler notre appareil pour prendre plusieurs images, généralement appelées "images par seconde" ou "rafale". Repérez ces deux réglages sur votre appareil et assurez-vous qu'ils sont bien activés lorsque vous faites du sport.

8. Positionnez-vous correctement et connaissez votre sport.

La meilleure chose à faire est de vous positionner avec le soleil dans le dos. Cela permet de s'assurer qu'une grande quantité de lumière frappe votre sujet sur le terrain de jeu, ce qui revient à laisser entrer autant de lumière que possible et à figer l'action avec ces vitesses d'obturation rapides

9. Prenez beaucoup, beaucoup de photos.

Qu'il s'agisse d'un joueur de football qui frappe la balle ou d'un joueur de tennis qui sert, une fois que vous avez votre sujet dans le cadre, vous pouvez maintenir le bouton de l'obturateur enfoncé à moitié pour faire la mise au point, puis le maintenir enfoncé pour tirer et prendre autant de photos par seconde que possible, grâce aux modes de rafale précédents que nous avons définis. À l'heure actuelle, avec la photographie numérique, nous avons la chance de pouvoir voir nos résultats immédiatement.

10. Prenez des photos à partir d'un angle bas, comme vos genoux, et utilisez un monopode.

En photographiant à partir de vos genoux, vous obtenez un angle beaucoup plus dramatique et un arrière-plan plus clair que celui des autres athlètes et de l'herbe. La perspective plus basse donne à la photo une excellente profondeur et c'est une technique que vous verrez faire tous les photographes professionnels.

Jacques Sun